Votre histoire

2012-07-03
Lieu: sud de la France, premiers contreforts pyrénéens, début juillet, conditions CAVOK, vent 5km/h pratiquement de face.
Piste de 250m en très légère montée avec vers le milieux de la piste deux petites bosses séparées d'une vingtaine de mètres. La piste doit faire de l'ordre des 10m de large.

Un pilote 3 axes décide de décoller. Le roulage se passe sans encombres jusqu'à la deuxième bosse qui fait décoller la machine. Celle-ci prend 2 ou 3m d'altitudes et décroche de l'aile gauche. La machine s'écrase à gauche à côté de la piste, dans la pente descendant vers un champs se trouvant à une dizaine de mètre en contrebas de la piste. La machine est complètement détruite, le passager est indemne ou presque (juste une coupure au cuir chevelu).

Données de contact

Concernant l'/les avion(s)

3-axes high wing

Météo

0-5kts
8000 - 10000
0
0

Concernant l'incident

Accident
human factors
Que s'est-il passé ? Il s'agit en fait d'un décollage au « second régime », autrement dit, l'avion est capable de décoller mais pas de rester en l'air.
advice : Cet accident aurait pu être évité si le pilote avait mis du manche en avant pour faire un palier de vitesse avant de continuer la montée. Il est vrai que sans la bosse, le décollage se serait sans doute déroulé normalement. C'est bien la bosse qui a mis la machine en l'air. Cependant, il ne faut pas nécessairement avoir une bosse pour décoller au second régime. Ceci est possible sur un terrain plat comme un billard. Ceci arrive si l'on décolle à une vitesse trop lente, par exemple en tirant le manche trop fort. C'est pour cette raison qu'il est impératif de toujours faire un pallier de vitesse dès que la machine a quitté le sol et ce jusqu'au moment où l'on a atteint la vitesse de montée.

Pour information, j'ai moi-même décollé de ce terrain 1h plus tôt dans les mêmes conditions. Cette bosse m'avait aussi mis en l'air, mais comme j'ai l'habitude de rendre la main pour faire le pallier de vitesse, la machine n'est pas montée et au contraire est revenue toucher le sol (assez sèchement d'ailleurs) pour rouler encore une quinzaine de mètres avant de décoller dans de bonnes conditions de sécurité (et sans oublier de faire un vrai pallier de vitesse).
Il est impératif de toujours faire un pallier de vitesse dès que la machine a quitté le sol et ce jusqu'au moment où l'on a atteint la vitesse de montée.

Images

Laad maximaal 3 foto's van het incident op. Elk bestand mag hooguit 1 MB bedragen. Pas eventueel de resolutie van het fototoestel op je tablet of smartphone aan.

Chargez maximum 3 photos de l'incident. Chaque fichier individuel ne peut dépasser 1 Mo. Si nécessaire, adaptez la résolution de l'appareil photo de votre tablet ou smartphone.

LOGIN

Nous accordons les compte d'utilisateur uniquement pour le membre actifs. Vous n'êtes pas membres de la fédération? Dans ce cas-là, vous pouvez vous logger après avoir payé la cotisation.